Discographie

Soul Of Yiddish – Sortie prévue le 5 mars 2021

Un éclairage moderne, emprunt de sensualité et de spiritualité de la chanson yiddish.

Un éclairage moderne, emprunt de sensualité et de spiritualité, de la chanson yiddish.
Noëmi Waysfeld navigue sans cesse entre musiques populaires et savantes. Soul of Yiddish naît de cette rencontre entre ses racines d’Europe de l’Est et son amour profond pour la musique classique. Ce voyage musical nous fait découvrir la beauté des chansons yiddish, mêlées à des compositions originales sur les poèmes de Rivka Kopé.

Préface de Delphine Horvilleur

Un des rabbins du Talmud affirme que « la voix de la femme est une nudité ». Et bien des sages débattent pour tenter de comprendre ce qu’il faut entendre là. Le chant féminin, à l’instar de celui des sirènes de la mythologie grecque, constituerait-t-il une menace pour ceux qu’il détourne fatalement du droit chemin ? La pudeur des femmes est-elle toujours synonyme de leur éclipse ?

Depuis des années, j’explore ces questions et puis, sur ce chemin, surgit la voix de Noëmi Waysfeld. Son chant suffit à faire taire tous ceux qui voudraient nous bâillonner. Elle raconte en yiddish ou en araméen tout ce que la tradition attend finalement de nous : une invitation à réinterpréter, et faire sortir du silence ceux qu’on a voulu faire taire. Son Kol Nidreï en est la démonstration magistrale. Cette liturgie de kippour affirme que nos paroles ne sont ni fiables ni crédibles. Les femmes, tout au long de l’histoire, ont été précisément accusées de ne pas être dignes de confiance. L’heure est à faire résonner d’autres discours.  Quand leur voix s’élève, pour mener la prière ou la revisiter, apparaît soudain cette vérité « toute nue ».

AWZ / L’AUTRE DISTRIBUTION

Noëmi Waysfeld – chant
Sarah Nemtanu – violon
Kevin Seddiki – guitare, zarb, arrangements et compositions
Antoine Rozenbaum – contrebasse

Invités :
Fanny Cirou – chant
Christian-Pierre La Marca – violoncelle

2020 : Eine Winterreise – Un Voyage d’Hiver

13 mélodies du chef d’œuvre de Schubert s’envolent dans l’univers onirique de la chanteuse Noëmi Waysfeld et du pianiste Guillaume de Chassy.

Le cycle de lieder le plus poignant de Franz Schubert nous accompagne, l’un comme l’autre, depuis toujours. Chacun l’a parcouru à sa manière, interrogeant la partition et s’imprégnant de multiples versions enregistrées.
Nous nous sommes rencontrés avec un rêve partagé : aborder un jour le Winterreise comme une suite de chansons à l’apparente simplicité. Sachant l’importance des racines populaires dans la musique de Schubert, nous nous sentions autorisés à y déployer notre propre créativité. Tout nous incitait à tenter l’aventure: le dépouillement de l’écriture, l’évidence des mélodies et ce sentiment de proximité, presque de fraternité, qu’induit la musique de Schubert.
Au terme d’un long processus de questionnement, alliant parti-pris radicaux et respect affectueux de l’oeuvre originale, nous avons fini par transporter le Winterreise dans notre univers.
Puisse cette lecture toucher nos auditeurs, connaisseurs ou non de Schubert, et leur donner envie de vagabonder à nos côtés.
Noëmi Waysfeld & Guillaume de Chassy, novembre 2019

KLARTHE RECORDS

Noëmi Waysfeld – chant 

Guillaume de Chassy – piano, arrangements

2019 : Zimlya

Avec Zimlya «la terre» en russe, Noëmi Waysfeld & Blik entame le dernier volet de son triptyque.
Zimlya explore l’exil intérieur, sans pays ni frontière. Pour la première fois, aux côtés du russe, surgit le français comme l’annonce du retour à la maison après un long voyage.
Retour dans un territoire intérieur pétri d’absences. La langue devient ici maternelle. Elle berce les âmes et recompose un paysage imaginaire de tous les possibles. La terre refuge, terre immatérielle et fertile engendre le chant comme un baume apaisant, une lumière. La musique de Noëmi Waysfeld & Blik répare ici le chaos, adoucit la disparition de ce qui ne sera plus.

No

AWZ / L’AUTRE DISTRIBUTION

Noëmi Waysfeld, chant
Florent Labodinière, guitare et oud`
Thierry Bretonnet, accordéon£
Antoine Rozenbaum, contrebasse

Invités :
Thomas Savy, clarinette basse

2015: Alfama

Avec Alfama, direction Lisbonne et la langueur légendaire du fado que Noëmi Waysfeld & Blik se réapproprient… en yiddish. Le yiddish, Noëmi Waysfeld le considère comme sa « langue émotionnelle ».
Un choix aussi radical qu’étonnamment naturel, puisque les chants d’Amalia Rodrigues et les complaintes polonaises partagent des émotions et une sorte d’essence communes : la chanteuse Noëmi Waysfeld incarne et réunit avec talent ce passage de l’un à l’autre. Artiste entière et singulière, Noëmi trace sa route en-dehors des formats familiers, loin des balises réconfortantes et des cloisonnements forcés, avec sa seule conviction pour boussole. La foi artistique qu’elle entretient pourrait à certains égards la rapprocher d’une mystique : elle entretient la flamme d’un chant fiévreux, habité, vibrant de toutes les joies et les peines du monde, et comme perpétuellement tendu vers un idéal transcendant.

AWZ / L’AUTRE DISTRIBUTION 

Noëmi Waysfeld, chant
Florent Labodinière, guitare et oud`
Thierry Bretonnet, accordéon£
Antoine Rozenbaum, contrebasse

Invités :
Sarah Nemtanu, violon
Guillaume de Chassy, piano
David Enhco, trompette

2012 : Kalyma

A l’horizon de Noëmi Waysfeld et de son groupe Blik (« regard », en yiddish) :
L’Est, les chants des sthtels, les mélodies poignantes des prisonniers sibériens. Mais s’ils transportent des images chargées d’émotion et d’histoire, pas question pour autant de tomber dans les clichés : le groupe construit et déconstruit les thèmes russes et yiddish, pour parler au cœur et à l’intelligence. Quitte à défriser les puristes, Noëmi Waysfeld & Blik fait souffler un vent juvénile sur les nouvelles musiques d’europe de l’est.

AWZ / L’AUTRE DISTRIBUTION 

Noëmi Waysfeld, chant
Florent Labodinière, guitare et oud
Thierry Bretonnet, accordéon
Antoine Rozenbaum, contrebasse

Invités :
Sonia Wieder Atherton, violoncelle
David Krakauer, clarinette

Apparaît sur

2021 : Voyages Intérieurs – Duo Seigle

Un projet unique, une odyssée à travers les époques… Le voyage et les rencontres humaines ont façonné l’univers poétique de Maurice Ravel, compositeur incontournable de la musique française.
Pour notre troisième opus, nous avons eu l’envie de construire un projet transversal qui réunit l’ensemble de ses inspirations ainsi que ses découvertes majeures.

Les musiques anciennes, espagnoles, hébraïques et le jazz résonnent et convergent alors naturellement vers sa célèbre Sonate pour violon & violoncelle, comme une péroraison de ces « Voyages Intérieurs ».

Ensemble Contraste / APARTE

Michaël Seigle, violon
Nicolas Seigle, violoncelle
Invitée : Noëmi Waysfeld, chant 

2017 : Besame Mucho – Ensemble Contraste

De Piazzolla à Karol Beffa en passant par Cole Porter, la bande de musiciens de l’Ensemble Contraste, accompagnés de l’Orchestre Philharmonique Royal de Liège abolissent les frontières des genres dans ce disque de tango symphonique aux arrangements inédits.

Autour de la voix sensuelle de Noëmi Waysfeld, des solistes réputés revisitent les standards du répertoire avec un plaisir communicatif : on succombe au charme de ces musiciens improvisateurs, capables de révéler la mélancolie jusqu’alors cachée de Chan Chan, ou le swing irrésistible d’un My Heart belongs to Daddy. Le foisonnement des influences donne à ce programme alléchant un goût de liberté. 

Ensemble Contraste / APARTE

Ensemble Contraste
Johan Farjot, piano & arrangements
Arnaud Thorette, violon
Jean-Luc Votano, clarinette
Antoine Pierlot, violoncelle,
Jean-Luc Di Fraya, percussions, batterie
Stéphane Logerot, contrebasse

Invitée : Noëmi Waysfeld, chant 

L’Orchestre Philharmonique Royal de Liège